Responsabilité et conscience.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Responsabilité et conscience.

Message  Utopia le Ven 28 Sep - 13:19

Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience ?
avatar
Utopia
Admin

Messages : 1345
Date d'inscription : 26/09/2012
Localisation : Web

Voir le profil de l'utilisateur http://utopia.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  Loli le Ven 28 Sep - 14:57

Je suis d'accord avec le fait qu'il faut être conscient des ses actes pour en être responsable.
Il n'empêche que la plupart des gens sont conscients et irresponsables. (
dans le sens immaturité)
Lorsque je vois le nombre des mes copines qui se sont déjà faites avortées alors qu'elle savent très bien qu'en n'oubliant sa pilule on peut être enceinte.

Je suis effarée. No
Et lorsqu'on entend qu' Hollande veux rembourser l'IVG à 100 % !! c'est du grand n'importe quoi.
Surtout devant le déficit en croissance de la Sécu, cette mesure est, elle aussi , irresponsable

La plupart des gens seront pour , moi je suis CONTRE.
Tout ce qui est gratuit n'a plus de valeur aux yeux des gens.
Je suis sûre que si l'avortement était payant, la plupart des gamines ou femmes m'enfoutistes feraient attention à deux fois.
C'est triste, mais c'est le constat que je fais par rapport à ce que je vois et j'entend autour de moi. ( et cela , peu importe le milieu)
avatar
Loli
Utopiste

Messages : 2020
Date d'inscription : 26/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  abac le Mar 2 Oct - 9:22

Je crois que les femmes sont un peu victimes, et de toute façon un avortement n'est pas une partie de plaisir. C'est aussi le résultat d'une mauvaise manoeuvre.

Cependant, je trouve que les hommes ( irresponsables aussi ) s'en tirent à bon compte.

De nos jours il est facile d'identifier le géniteur. Je laisserait la gratuité de l'IVG, au moins pour la première fois, mais je mettrai le géniteur à contribution.

Le préservatif, même imparfait pour le plaisir, doit être la règle .

Il y a encore du chemin à faire en éducation sexuelle, et les idéologies en vigueur n'ont pas les mêmes préceptes.
avatar
abac
Taiseux

Messages : 936
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : presque au centre de la France

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  Loli le Mar 2 Oct - 11:21

Une femme n'est victime que si elle le souhaite.
Je suis d'accord avec toi sur les torts partagés, et du fait que l'on montre toujours du doigt uniquement ceux de la femme. ( encore une façon de la poser en victime de l'homme)

Mais les femmes qui proclament :" c'est mon corps j'en fais ce que je veux" dédouanent l'homme avec ce slogan.

Dans le sens où l'homme pourrait lui répondre : puisqu'on a fait cet enfant à deux dans ce cas j'ai mon mot à dire aussi sur l'avortement.

Et là, comme par hasard l'homme n'a plus son mot à dire, s'il veux garder l'enfant par ex...donc, un peu contradictoire tout ça. Rolling Eyes
avatar
Loli
Utopiste

Messages : 2020
Date d'inscription : 26/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  abac le Mer 10 Oct - 9:33

Il est difficile d'imaginer qu'un couple faisant l'amour n'ait pas conscience de l'éventualité que le rapport soit procréatif.

En " abélisme " la procréation serait réglée et cela peut faire l'objet d'un débat.

Dans notre société, si l'on est d'accord pour faire un enfant, il y a projet à deux. ( On devrait paser une visite médicale et retirer pour un temps l'obligatoire préservatif)

Mais dans le rôle procréateur l'homme est physiquement actif quelques secondes, la femme l'est pour 9 mois.

En cas de désaccord, la grossesse entamée, je serai pour que la volonté d'avortement de la femme prime sur le projet de l'homme.

De toute façon un enfant qui naîtrait hors projet de sa mère n'aurait pas une vie bien démarée.

l 'acte procréatif doit être un acte lucide, avec une part de responsabilité à chaque acteur, la femme ayant la décision prépondérante.

Mais tout cela se discute Very Happy

avatar
abac
Taiseux

Messages : 936
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : presque au centre de la France

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  Loli le Mer 10 Oct - 11:06

Abac, tu peux ouvrir un sujet sur le rôle des parents dans la procréation ., mais on peut en parler ici, c'est idem.

Perso, je trouve aussi important le rôle du père et de la mère. Notre société va mal parce que l'autorité et les limites ne sont plus donnés aux enfants par manque de père et de détachement à la mère.

Une société trop maternante et trop matriarcale ferait autant de dégâts qu'une société trop patriarcale.

Pour moi le juste milieu ( qui est parfait dans l'équilibre) ne serait possible que dans une société qui donne une place identique aux deux parents....et avec des pères réclamant leur place au lieu de laisser tout pouvoir à la mère.

En cas de séparation je serais pour la garde alternée obligatoire. ( à partir d'un certain âge)

En cas de désaccord, la grossesse entamée, je serai pour que la volonté d'avortement de la femme prime sur le projet de l'homme.

Bien sûr, la femme doit avoir le dernier mot, car c'est elle qui portera l'enfant.
Cependant je trouve qu'il devrait exister des lois pour interdire aux femmes de faire des enfants dans le dos à un homme, et de s'en servir juste comme un géniteur sans lui dire.
Un enfant n'est pas un jouet dont on se sert comme un animal ou une peluche parce qu'on est paumée, ou parce qu'on s'ennuie dans la vie.
avatar
Loli
Utopiste

Messages : 2020
Date d'inscription : 26/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  abac le Mer 10 Oct - 13:57

interdire aux femmes de faire des enfants dans le dos à un homme, et de s'en servir juste comme un géniteur sans lui dire

Absolument d'accord. Mais la morale de notre époque, où les partenaires sont multiples, où l'adultère n'est pas une faute légale, où SIDA et MST vagabondent à grande vitesse, je crois que le préservatif s'impose.

Dans ce cas, pas d'enfant dans le dos.

Aucune femme, et peut-être même en mariage, ne devrait admettre de rapport sans préservatif. ( Côté procréation, sans ovaires ou après vasectomie masculine, on peut, si on est sûr du ou de la partenaire, s'accorder sur l'absence de préservatif )

Dans "Rêve en Ergastule", les risques de malformation étant si grands, un contrôle - qui ne pourrait être accepté dans notre société - amène à la vasectomie des jeunes hommes. ( L'Inde a un moment essayé cette méthode pour contrôle des naissances)

Cependant le problème des maladies demeure en l'absence de protection.
avatar
abac
Taiseux

Messages : 936
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : presque au centre de la France

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  willyloge le Mer 2 Jan - 20:47

Je pense que le sujet ne visait pas que de parler d'IVG, qui est en soi un sujet à lui seul qui mériterait un TOPIC.
Mais moi le mot responsabilité et conscience me Fait penser à une phrase qui a été prononcée a une époque pas très lointaine
"RESPONSABLE MAIS PAS COUPABLE". Certains reconnaîtront peut être de qui et de quoi je veux parler.
Et la mes poils se hérissent et j'ai des envie de meurtre.
avatar
willyloge
Poète

Taureau Tigre
Messages : 2092
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 55
Localisation : BESANCON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  Denicheur le Jeu 3 Jan - 9:33

Utopia a écrit:Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience ?

Non, bien sur. Cependant, vous pouvez être jugés responsables. (relation parent à enfant par exemple) Vous n'avez pas conscience que votre fils de 12 ans tue les petites vieilles pour leur piquer leur sac, vous êtes jugés responsable, sans être complice.
avatar
Denicheur
Taiseux

Messages : 127
Date d'inscription : 14/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  abac le Jeu 3 Jan - 10:33

Responsable et non coupable .

Les parents sont responsables de leurs enfants mineurs, un chef est responsable du comportement de ses hommes- Code civil : on est responsable de la chose qu'on possède ( votre voiture volée cause un accident : vous êtes le responsable, le vent décroche une tuile de votre toit et une bosse s'en suit...)

être responsable et être le responsable n'ont pas la même portée.

être responsable c'est être gratifié ou puni pour un évènement qui dénote une faille, une faute, une erreur, qui fait que de votre action dépend un évènement

être le responsable, signifie que c'est vers vous qu'on se retournera pour apprécier la faute, les conséquences d'un acte, parce que vous êtes administrativement lié à la chose : chef, propriétaire, enseignant...

Par exemple, un accident se produit en cour de récréation, l'enseignant est le responsable en titre. S'il est fonctionnaire, c'est même l'Etat qui sera le responsable et qui paiera. Ensuite l'Etat exerce une action récursoire vers l'enseignant pour savoir s'il était fautif. S'il n'a pas commis de faute, bien qu'étant le responsable en titre, il ne sera accusé de rien. ( Normal)

Un chef militaire est le responsable, s'il démontre que l'action punissable est le fait de la désobéissance des soldats, ce sont les soldats qui sont punis ( normal !)

Pour être responsable, il faut que l'acte soit délibéré, renseigné, maîtrisable ( mieux vaut rester maître : de son véhicule, de ses hommes, de ses élèves)

Qui a autorité a responsabilité, hors même de toute action à conséquence positive ou néfaste.

A-t-on autorité quand on est inconscient, ou impuissant à dominer ses subordonnés ?

Etre le Responsable, mais non le coupable, est parfaitement recevable.
avatar
abac
Taiseux

Messages : 936
Date d'inscription : 27/09/2012
Localisation : presque au centre de la France

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/arnold.jack/index.html.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  Loli le Jeu 3 Jan - 11:44

Je suis d'accord dans l'ensemble et à ta dernière question posée

A-t-on autorité quand on est inconscient, ou impuissant à dominer ses subordonnés ?

Je dirais que : n'est pas chef qui veut, et celui qui a été nommé sans en avoir les compétenctes devrait démissionner plutôt que d'instaurer des dégats. C'est sa reponsabilité.
Mais bien souvent l'humain s'attache le plus souvent au titre , même s'il ne sait pas s'en servir.

Le parent sans autorité devrait demander de l'aide aussi....ne rien faire , ce n'est pas être inconscient, mais irresponsable.

Là aussi, il y a aussi beaucoup de mauvaise foi, et peu sont capables de se remettre en question.



Dernière édition par Loli le Jeu 3 Jan - 12:19, édité 2 fois
avatar
Loli
Utopiste

Messages : 2020
Date d'inscription : 26/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  Guinea_Pig le Jeu 3 Jan - 11:53

Responsable et non coupable .
Non c'est : Responsable, mais pas coupable ! Laughing Laughing Laughing

avatar
Guinea_Pig
Taiseux

Messages : 225
Date d'inscription : 15/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  Loli le Jeu 3 Jan - 12:08

Excellent ! Laughing Laughing Laughing
avatar
Loli
Utopiste

Messages : 2020
Date d'inscription : 26/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  willyloge le Jeu 3 Jan - 12:57

abac a écrit:Responsable et non coupable .


A-t-on autorité quand on est inconscient, ou impuissant à dominer ses subordonnés ?

Etre le Responsable, mais non le coupable, est parfaitement recevable.

C'est peut être vrai sur le plan juridique mais sur le plan de la moralité il en est tout autre. Il y à eu mort de nombreuses personnes
La personne se doit au moins de ne pas être donneuse de leçons par la suite et même de se retirer de la représentation sociale comme d'autres l'on fait pour moins que cela.
avatar
willyloge
Poète

Taureau Tigre
Messages : 2092
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 55
Localisation : BESANCON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  brazali le Jeu 9 Mai - 21:12

responsable c'est assumer ce que l'on a voulu.

etre conscient c'est réaliser que l'on sait

si on a voulu sans savoir ce que cela impliquait alors on est coupable d'ignorance ou d'idiotie. Ou bien victime d'une désinformation.Allez savoir dans ce monde ou l'informatin est validée par le nombre d'audience ou de parution.

nous sommes coupables de notre absence de questionnement à tout ce que l'on reçoit
avatar
brazali
Taiseux

Messages : 177
Date d'inscription : 05/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Responsabilité et conscience.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum